Et si votre vie était un Miracle

La puissance du choix

Bonjour à toutes et à tous,

Combien de personnes sont-elles conscientes qu’elles détiennent les clés pour faire de ce monde un paradis ou un enfer ? Et si chaque jour, grâce à vous, un nouveau miracle apparaissait ? Et si cette matérialisation avait un lien avec votre capacité à changer et à faire de nouveaux choix ? Tout ceci peut paraitre puéril pour un esprit cartésien, mais pas pour celles et ceux qui sont prêt à sortir du connu et aller au-delà de conclusions réductrices. Pour la physique quantique, la physique des particules, il est évident que cet univers est la manifestation de fréquences vibratoires. Et ce sont ces fréquences qui créent notre réalité.

Nos choix émettent des vibrations. Ce sont elles qui créent la différence. Nous avons un impact énorme dans notre microcosme. Et pourtant ! Pourtant beaucoup me disent : des choix ? mais quel choix ? je n’ai pas le choix.

Et c’est là que réside pourtant la clé. Nous avons toujours le choix : Choisir, ça peut être d’accepter de traverser une situation qui ne peut être changée, mais en adoptant un autre regard, un autre point de vue. Roger MC Gowen, en est un magnifique exemple ! : prisonnier depuis plus de 30 ans dans les prisons du Texas après 28 ans dans le couloir de la mort pour un crime qu’il a toujours nié avoir commis, il nous accueille à chaque visite , avec un immense sourire. Il le répète « j’ai fait le choix d’être heureux. Et quoi qu’il arrive c’est une bénédiction. » A chaque fois que quelque chose arrive d’injuste il la transforme par ses pensées et il crée des miracles pour lui et autour de lui. Il dit aussi « Je suis plus libre ici derrière ces barreaux que beaucoup de ceux qui marchent apparemment libres à l’extérieur. Car ma liberté est en moi. » (Lire « Messages de vie du Couloir de la Mort » Editions Jouvence) : magnifique recueil de ses lettres.

Choisir amène une énergie et des expériences qui influencent notre environnement. Choisir c’est être libre. Le simple fait de choisir d’être heureux crée une vibration différente. Par notre Lumière, notre rayonnement, quels que soient les aléas de notre vie, nous avons le pouvoir de changer le monde. Nous sommes les gouttes d’eau non séparées de l’océan de la vie.

La vie nous pousse au changement et les tsunamis extérieurs et intérieurs réveillent cette entropie, cette inertie qui freine l’humanité dans son ascension vers plus de Conscience et d’actions inspirées. On le voit sans cesse, l’univers nous offre de nouveaux choix et de nouvelles possibilités. Allons-nous les saisir et sortir de notre zone de confort « soumission-rébellion ? » En fait, ce n’est pas le changement qui crée la souffrance. C’est la résistance au changement qui crée la souffrance.

Le véritable Miracle c’est lorsque nous commençons à vivre au-delà de la dualité, du bien et du mal, du j’ai raison, tu as tort, du vrai et du faux… Le Miracle c’est de se libérer de cet enfermement et sortir du moule.

Depuis les années 80 de nombreux outils de développement personnel ont vu le jour pour accompagner le changement. Bien sûr, on peut adorer ou détester l’idée, mais de nombreuses personnes ont survécus à des traumatismes grâce à des choix, des stages et certain à un cheminement spirituel. Un jour, à la suite de la lecture de mon livre « Apprivoiser le pardon » où je relate mon chemin de résilience qui m’a amenée à révéler cette joie d’Être (ce qui ne signifie pas qu’il n’y ait jamais de traversée de tsunamis ou de tempêtes) une personne m’a demandé avec une pointe de jugement ou de supériorité « mais pourquoi tous ces stages ? » « Tout était déjà là en toi !! Tu le sais ! »

Que répondre à cela ? il n’y a pas de pourquoi ni de parce que. Certaines situations extrêmes n’ont de salut que le voyage intérieur mais aussi extérieur avant de réaliser que tout est finalement en soi. Entre le savoir intellectuel et le Savoir par la prise de Conscience il y a parfois un long chemin initiatique ! Qui peut juger ce qui est bien ou mal ?

Dans la traversée des épreuves que beaucoup vivent un jour ou l’autre, que ce soit à travers des deuils réels, ou symboliques, la logique n’a plus cours… Ni les « tu dois, tu ne devrais pas ». Juste un cri irrationnel émanant des tripes, du style « oui je choisis de vivre ! » auquel s’ajoute cette question : « mais comment ? ». Envoyée dans le champ quantique vibratoire, le retour de l’Univers à cette vibration de la question ne se fait pas attendre si on a les yeux pour voir et les oreilles pour entendre. Mais ça ne sera jamais de la façon dont nous imaginons. Et c’est là que nous avons à être attentif et ouvert.

Si les synchronicités se présentent toujours, encore faut-il les accueillir : prises de conscience, rencontres « inattendues », livres, conférences, stages, outils, techniques…

L’Univers aspire à répondre à ce vieil adage « demande, reçois et crois que tu l’as déjà ». Dans sa magnificence, sans jugement ni morale, la Vie conspire pour soutenir nos choix. Certain de nos choix sont fabuleux, d’autres complètement loufoques pour autrui, d’autres faciles, d’autres très difficiles. Mais tous font activer les particules du changement.

Cette effervescence intérieure, nous amène inexorablement sur le chemin de réalisation de cette lumière intérieure qui ne meurt jamais. Brûler du feu de notre cœur dans le chaudron de la transformation, telle est la voie des alchimistes : Transformer nos blessures en joyaux de conscience.

Les « bonnes » ou « mauvaises » expériences ont toutes un enseignement. On le sait. Les techniques sont des balises pour avancer. On le sait aussi. Des lumières pour éclairer le chemin et révéler notre propre lumière. Mais elles ne sont pas le chemin et elles ne sont pas la lumière.

En élevant notre Conscience et donc l’intuition, nous allons pouvoir faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. Personne d’autre que nous ne SAIT la voie à suivre. Retrouver son propre savoir et réaliser que nous sommes déjà tout ce que nous cherchons est le plus beau trésor sur cette terre. Ça c’est le véritable Miracle. C’est Vivre l’unité. Alors on peut enfin s’émerveiller de tout et choisir de regarder, voir, célébrer, et préserver la beauté de cette Existence : LE MIRACLE de la vie.

Cet émerveillement est le premier pas pour une écologie intérieure et extérieure, au-delà des luttes, des reproches, et du militantisme. L’écologie intérieure c’est être connecte avec la nature sachant que nous sommes la nature. Nous n’en sommes pas séparés ni d’elle ni de personne. Nous sommes uniques dans notre identité et fondu dans l’unité. Nous sommes à la fois la vague qui se croit séparée, et l’océan qui contient et manifeste la vague.

Rien ne commence ni ne s’arrête. Comme le dit si bien Nassim Haramein; le temps est une construction du mental. C’est le grand paradoxe de ce voyage sur terre.

Et un jour, il n’y a plus que le silence et la Lumière du cœur et de la Conscience. Cela ne signifie pas se taire. Il y a des gens silencieux qui sont très bruyant à l’intérieur et des personnes qui parlent et agissent à partir de ce silence, de cette paix, de cette joie.

Le miracle c’est de nous reconnaitre enfants de la Conscience et de lui donner la main en toute confiance et laisser Être. Le miracle c’est de révéler la Joie sans raison que nous sommes de nature.

Que nos choix fassent de ce Monde un jardin d’Eden où nous rirons, danserons, célébrerons et partagerons en fraternité et sororité durant ce court voyage terrestre.

Dans la Joie et la Gratitude

Meena

Video youtube Nassim Haraneim.

VIDEO voyage intiatique du deuil